Notre histoire

La création en 1899 de la Caisse régionale du Crédit Agricole Mutuel de la Marne, de l’Aisne et des Ardennes permet aux agriculteurs et viticulteurs d’accéder au crédit pour acheter des semences, des engrais et du matériel pour leur exploitation.

Plus de 120 ans après sa création, notre banque repose plus que jamais sur son organisation mutualiste au sein de laquelle chaque client sociétaire est à la fois client et propriétaire.

Bancassureur au service de tous, particuliers, professionnels, entreprises le Crédit Agricole est aujourd’hui :

  • La 1ère banque française
  • Le 1er bancassureur européen
  • La 1ère coopérative mondiale
  • La 10ème banque mondiale

2018 - 1994 : la force de la première banque du territoire flèche

  • 2018
    logo APY

    Création d’APY BANK, banque en ligne du Crédit Agricole du Nord Est.

  • Village by CA Reims

    Ouverture du Village by CA Reims, un accélérateur de start-ups au service de l’innovation.

  • 2010

    Lancement de l’application « Mon budget » devenue « Ma banque » pour la gestion de ses comptes en mobilité.

  • Création de la Fondation d’Entreprise du Crédit Agricole du Nord Est, plus de 745 projets soutenus en 9 ans pour un montant de 9 M€.

  • 2000

    Création du Fonds d’Aide au Développement Economique et Rural (FADER), prédécesseur de la Fondation d’Entreprise du Crédit Agricole du Nord Est, le FADER permettait de soutenir des projets associatifs autour de la solidarité et du patrimoine.

  • 1999
  • Expert de proximité, au service du développement de son territoire dans le prolongement de son activité de banquier le Crédit Agricole du Nord Est s’ouvre à l’immobilier des particuliers et des entreprises, recherche de terrains, construction, commercialisation.

  • 1997

    Lancement du site Crédit Agricole du Nord Est, plus complet et plus intuitif que le minitel.

  • Création des Points Passerelle au Crédit Agricole du Nord Est, ce dispositif inédit aujourd’hui déployé dans de nombreuses caisses régionales, concerne les personnes financièrement fragilisées par un accident de la vie.

  • 1995

    Lancement de Filvert, un service vocal interactif pour la consultation de compte avec possibilité de mise en relation avec un téléacteur pour des virements ou la commande d’un chéquier.

  • 1994
  • L’Union Champardennaise et l’Union Nord Est fusionnent pour devenir le Crédit Agricole du Nord Est.

1991 - 1959 : de la banque universelle à la banque du monde rural flèche

  • 1991

    Création de Nord Est Partenaires à la fois créateur de liens entre des investisseurs et des entrepreneurs à la recherche de capitaux et investisseur par ses prises de participation dans des entreprises locales, une proximité qui permet de conserver l’identité locale des entreprises.

  • La loi autorise le Crédit Agricole à étendre ses financements à toutes les grandes entreprises. Il devient ainsi une banque universelle pour toutes les clientèles en France et à l'étranger, la fin d’une longue marche entamée en 1959.

  • 1990

    Le Crédit Agricole du Nord Est devient bancassureur, un interlocuteur unique pour les besoins en financement et en prévention de ses clients.

  • Minitel

    Le minitel marque le début de la banque à distance en autonomie.

  • 1989

    L’Union Nord Est rassemble les Caisses régionales de Crédit Agricole mutuel de l’Aisne et de Reims.

  • L’Union Champardennaise rassemble les caisses régionales de Crédit Agricole mutuel des Ardennes et de la Champagne (UCAM).

  • 1988
    Camion point vert

    Les « Points verts » permettent aux clients de retirer de l’argent chez les commerçants partenaire en zone rurale.

  • 1982
  • Le Crédit Agricole devient « la banque des ménages » en élargissant sa compétence aux prêts personnels et aux prêts au logement à toute personne sur le territoire.

  • 1980
    Guichet agence noir et blanc

    L’agence Châlons Croix-Dampierre inaugure l’automatisation.

  • Les premiers terminaux de paiement électronique (TPE) font leur apparition.

  • 1979

    Classée parmi les premières banques mondiales par la revue «The BANKer», le Crédit Agricole voit son poids financier reconnu à l’international, au moment où ouvrent ses premières implantations hors de France.

  • Distributeur de billets automatique

    Installation des premiers distributeurs de billets automatique.

  • 1978

    La carte « Contact » devenue carte « Crédit Agricole » est utilisable en distributeur automatique de billets et en guichet automatique bancaire.

  • La Caisse de la Marne, de l’Aisne et des Ardennes devient la Caisse régionale de Crédit Agricole de Reims.

  • 1971
    Camion banque Crédit Agricole du Nord Est

    Une réforme étend les compétences du Crédit Agricole au monde rural dans son ensemble pour les communes de moins de 5 000 habitants. Des « camions banque » partent à la conquête des zones rurales.

  • Création de la carte « Contact » par le Crédit Agricole pour le retrait d’espèces en distributeur automatique de billets.

  • 1969

    À Charleville, la Caisse des Ardennes dispose de 2 ordinateurs Gamma 10 Bull.

  • Salle informatique de Châlons

    Le tout nouveau service informatique de Châlons dispose d’un ordinateur IBM 360/30 troisième génération.

  • 1968

    Arrivée des nouvelles technologies ; début télétraitement informatique des opérations bancaires dans l’Aisne, un ordinateur IBM 360/20 remplace la mécanographie.

  • 1966
  • Façade siège inauguration

    Inauguration de l’actuel siège social du Crédit Agricole du Nord Est par le Ministre de l’agriculture, Edgar Faure, le 26 mars.

  • 1962

    La Caisse régionale de Crédit Agricole mutuel de Châlons-sur-Marne devient Caisse régionale de Crédit Agricole mutuel de la Champagne.

  • 1959
  • La loi ouvre au Crédit Agricole la clientèle des communes de moins de 2 000 habitants.

1945 - 1884 : une banque au service du monde rural flèche

  • 1945

    Création de la Fédération nationale du Crédit Agricole, association de représentation des caisses régionales auprès des pouvoirs publics et de la Caisse Nationale du Crédit Agricole.

  • .
    1940
  • Le 12 mai, Louise Taillerie directrice de la Caisse régionale des Ardennes fuit Charleville à 3h00 du matin sa voiture remplie des archives de la banque. Après Blois, elle trouve refuge à la Caisse régionale de Charente-Maritime à Sainte.

  • 1923

    Le Crédit Agricole est le principal artisan de l’électrification du monde rural. Il intervient au-delà du strict domaine de l’agriculture : collectivités locales rurales, syndicats d’intérêt agricole et rural, artisans ruraux.

  • 1921
  • Création de la Caisse régionale de Crédit Agricole des Ardennes à Charleville.

  • 1920

    Pour donner plus d’autonomie à ce qui n’est alors qu’une direction du ministère de l’Agriculture et pour créer un organisme central de compensation entre les caisses régionales, la loi du 5 août 1920 institue l’Office national du Crédit Agricole devenu Caisse nationale du Crédit Agricole, en 1926.

  • 1918
  • À Reims, après un exil à Joigny dans l’Yonne, le Crédit Agricole reprend ses activités dans une ville dévastée.

  • 1914

    Avis d'inspection de la Caisse de Crédit agricole mutuel de Reims par le Service de Crédit de la Coopération et de la Mutualité agricole du ministère de l'agriculture.

  • 1911

    Création de la caisse régionale du Crédit Agricole de l’Aisne à Vervins.

  • Pour donner plus d’autonomie à ce qui n’est alors qu’une direction du ministère de l’Agriculture et pour créer un organisme central de compensation entre les caisses régionales, la loi du 5 août 1920 institue l’Office national du Crédit Agricole devenu Caisse nationale du Crédit Agricole, en 1926.

  • 1905

    Création de la Caisse régionale de Crédit Agricole mutuel de Châlons-sur-Marne.

  • 1899
  • Création de la Caisse régionale du Crédit Agricole mutuel de la Marne, de l’Aisne et des Ardennes, 13 place du Parvis Notre-Dame à Reims.

  • 1894

    Une loi autorise la constitution de caisses locales de crédit agricole entre les membres de syndicats agricoles qui engagent leur responsabilité selon le principe du mutualisme.

  • Jules Méline, député puis sénateur des Vosges, plusieurs fois ministres, est à l’origine de cette loi de 1894 puis de celle de 1899 sur la création des caisses régionales.

  • 1884

    La loi sur la liberté d’association professionnelle autorise la formation de syndicats agricoles et donne des conditions favorables pour la création de structures adaptées alors que l’agriculture peine à trouver des crédits.